Droits humains


Axalta respecte et défend les droits humains sur le lieu de travail. Nos principes sont décrits dans le Code d’éthique professionnelle d’Axalta et le Code de bonne conduite des fournisseurs d’Axalta. Nous ne ferons aucune affaire ni n’entretiendrons aucune relation avec un tiers qui a recours au travail forcé, au trafic de personnes ou au travail des enfants. Nous attendons par conséquent de nos fournisseurs qu’ils garantissent que les produits et matériaux qu’ils nous vendent ne sont pas fabriqués par des enfants, des travailleurs sous la contrainte ou par des victimes de traite des êtres humains et qu’ils prennent des mesures raisonnables pour éradiquer ces pratiques dans leur chaîne d’approvisionnement. Outre le respect du Code de bonne conduite des fournisseurs d’Axalta, nos principes sont également présentés dans nos conditions contractuelles.

Nos principes sont inspirés de plusieurs protocoles internationaux dont, entre autres :

• Le Pacte mondial des Nations Unies ;

• La déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU ; 

• Les principes de Sullivan ; 

• La Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail

 Nous étendons ces principes à notre chaîne d’approvisionnement et nous attendons de la part de nos fournisseurs qu’ils les adoptent et les respectent.

 

Minerais de conflit

Axalta s’engage à s’approvisionner en minerais auprès de fournisseurs responsables et exige de leur part qu’ils achètent des minerais qui n’alimentent pas de conflits. Nos opinions et les exigences que nous imposons aux fournisseurs sont présentées dans la Politique relative aux minerais de conflit d’Axalta. Nous nous efforçons de respecter la Règle sur les minerais de conflit, qui fait partie intégrante de la loi Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act, et de travailler avec nos fournisseurs afin de garantir leur conformité. Axalta ne s’approvisionne pas directement auprès de fonderies. Nous faisons par conséquent confiance à nos fournisseurs pour identifier les sources de minerais de conflit et pour déclarer le statut des produits qu’ils nous vendent.

California Transparency in Supply Chains Act of 2010 et UK Modern Slavery Act

Dans le cadre de notre engagement en matière d’approvisionnement responsable, nous nous sommes donné comme objectif d’éradiquer le trafic d’êtres humains et l’esclavage dans notre chaîne d’approvisionnement. Les fournisseurs directs de biens matériels destinés à la vente doivent adopter des pratiques en matière de droits humains, respecter la dignité des travailleurs et, dans tous les cas, combattre le trafic d’êtres humains et l’esclavage.

Outre le fait d’exiger des fournisseurs qu’ils remplissent les obligations du Code de bonne conduite des fournisseurs d’Axalta et les conditions contractuelles, nous exigeons également de leur part qu’ils soient en conformité avec le California Transparency in Supply Chains Act of 2010 et l’UK Modern Slavery Act. 

Nous vous invitons à lire notre politique dans son intégralité concernant la California Transparency in Supply Chains Act of 2010

Nous vous invitons à lire notre politique dans son intégralité concernant l’UK Modern Slavery Act of 2015

 

Exploitation du mica

Notre réponse aux accusations de recours au travail d’enfants dans l’exploitation des mines de mica témoigne de notre engagement en matière d’approvisionnement durable. Axalta et d’autres fabricants de peintures utilisent des pigments nacrés pour créer des effets spéciaux sur certaines peintures destinées à l’industrie automobile. Ces effets peuvent être obtenus grâce à l’utilisation de mica naturel qui a été associé au recours au travail d’enfants dans certaines villes d’Inde. Comme le stipule le Code de bonne conduite des fournisseurs d’Axalta, la société exige des fournisseurs qu’il achètent du mica et d’autres minerais qui n’ont pas été exploités dans un environnement qui favorise le travail d’enfants ou d’autres pratiques de nature à enfreindre les droits humains tels que le recours à des esclaves, des prisonniers ou au travail forcé. Nous travaillons également en étroite collaboration avec nos fournisseurs de pigments afin de comprendre les systèmes mis en place pour s’assurer que leur chaîne d’approvisionnement n’emploie aucun enfant et n’adopte aucune pratique pouvant constituer une violation des droits humains. Nous avons également collaboré avec des fournisseurs et nous leur avons fourni des directives et une assistance supplémentaires afin de leur permettre de remplir nos exigences.